Sélectionner une page

Solange Trompat fait partie du Cyclo Club de Montrabé dans le département de la Haute-Garonne. En tout, elles sont 5 femmes à participer à l’aventure pour rejoindre Strasbourg. Isabelle, Françoise, Odette, Colette et Solange s’entrainent pour parcourir 200 kilomètres en deux jours avec 2 500 mètres de dénivelé.

 

Avez-vous participé à Toutes à Paris 2012 ?

Oui j’ai participé à la grande balade dans Paris et au pique-nique au Champ de Mars. J’ai adoré cette première édition où l’organisation était géniale.

Quelle a été votre motivation pour participer à l’événement Toutes à Vélo ?

J’ai beaucoup apprécié l’ambiance de « Toutes à Paris » et j’ai décidé naturellement de renouveler l’expérience à Strasbourg.

De quelle(s) manière(s) préparez-vous votre voyage itinérant ?

Nous venons tout juste d’effectuer un stage mécanique et nous avons prévu plusieurs sorties entre femmes pour s’entrainer. Fin mars, nous avons passé une semaine dans l’arrière-pays montpelliérain pour la randonnée de Cévenol. Ensuite, nous avons eu une sortie entre filles pendant un week-end début avril et, pour l’Ascension, nous avons prévu 4 jours dans le Béarn.

 Quand et comment avez-vous commencé à faire du cyclotourisme ?

Je suis dans ma 78ème année, j’ai débuté le vélo à 55 ans grâce à mon mari. Depuis nous effectuons entre 6 000 et 7 000 km par an notamment avec le club que mon mari a créé en 2001.

Quel sera le contenu de votre « kit indispensable » pour le voyage itinérant « Toutes à vélo » ?

Dans mon kit, je mets un casque, un téléphone, un bracelet QR Code où toutes les informations nécessaires sont enregistrées en cas d’accident. J’ai aussi une trousse ainsi qu’une panoplie habituelle de dépannage.