Home / Actualités / « Très souvent trempées, elles ont fort bien pédalé »

« Très souvent trempées, elles ont fort bien pédalé »

Au début d’année passée, le projet est né.
Les étapes difficilement élaborées,
L’organisation finale restait à monter :
Tous les moindres détails ont été étudiés.
Plusieurs sorties spéciales TAS étaient planifiées.Les mois ont passé, le grand jour est arrivé :
De tous les coins de France, elles vont toutes converger,
Un immense ruban féminin sera créé.Pour la fête des mères, elles enfourchent leur destrier.
Elles étaient fin prêtes, bien coatchées et entraînées.
Quelques-unes, très inquiètes, ont l’estomac noué,
De Nanterre à Strasbourg, nos filles s’en sont allées.
Bien accompagnées, elles commencent leur chevauchée.Très souvent trempées, elles ont fort bien pédalé.
Le mercredi, le soleil a enfin brillé,
Le jeudi, sous la pluie, elles se sont retrouvées.
Imaginez le problème pour tout faire sécher…
Après les mauvaises nuits, elles n’ont pas renoncé,
Hyper courageuses, elles ont toujours avancé.
Sans jamais rechigner, elles se sont adaptées.
Les pique-niques abrités : elles ont bien apprécié.
Les montées : il a bien fallu les affronter.
Les descentes : il faut demeurer très concentrées…
Certains moments, le vent arrière les a aidées.
Par le col du Donon, la route les a menées.
A ce point culminant de leur belle randonnée,
Source d’angoisses, le sommet les a réconfortées :
Sous le crachin, elles ont été photographiées
Pour cet instant à jamais immortalisé.
Le dernier jour, elles ont été accompagnées :
Des membres de Wasselonne les ont pilotées.
Café et gâteaux locaux les ont réconfortés
Avant de visiter Molsheim, vélos garés.

Samedi, journée libre était accordée :
Par des bénévoles, Strasbourg en visites guidées.
Déluge d’une demi-heure en guise de pousse-café :
Le moindre abri a été réquisitionné,

Avec cette eau, Strasbourg a failli être noyé.
Fières dans le défilé par la pluie épargné,
Elles se sont déchaînées et très fort on chanté.
Du village fédéral, elles n’ont pu profiter :
En ce dimanche, trop vite le temps s’est écoulé.
Par un pique-nique géant, la fête s’est achevée.
Des adieux émouvants et le groupe s’est scindé.
Sous l’orage menaçant, elles se sont séparées.
Même avec cette pluie, aucune n’a abandonné.
Très motivées, elles ont terminé enchantées.
Pour les débutantes, le défi est remporté.
Certaines ont fort douté de leur capacité
Mais oh combien ont montré leur ténacité.
Et qui dira que les filles sont des poules mouillées ?
Oui au sens propre du terme mais pas au figuré…Les consignes de sécurité bien énoncées
N’ont pas protégé deux de nos cyclos blessés :
– Visage tuméfié et genou bien entamé,
– A deux kilomètres du final, un pied cassé.Que de beaux villages et paysages traversés.
Que de très bons souvenirs emmagasinés.
Bons et mauvais moments ont été partagés,
Une semaine passée en toute convivialité :
Une grande aventure humaine vient de s’achever.
Reste au fond du cœur, ce lien d’amitié tissé.
Regrets pour celles qui n’ont pu y participer.
Puisse, pour la prochaine fois, plus d’envies suscitées.Muriel, chef d’équipée, les a bien encadrées,
Jean-Claude et Christian D, les ont bien chouchoutées,
Bernard et Christian C, les ont bien épaulées.
Merci, pour leur bien-être, d’avoir tout concocté,
Merci à tous de les avoir encouragées.
Merci aux sponsors pour leur générosité.De vous être si volontairement impliqués
Sans relâche, à leur cause, vous vous êtes dévoués :
A tous ces sponsors, triple ban vous méritez !

About webmaster

Check Also

bourgogne franche comte reconnaissance

« Toutes à vélo – Strasbourg 2016 » reconnu en Bourgogne Franche-Comté !

Un concours régional « Femmes et Sport » a été mis en place en 2016 à l’échelle …